Quickpac Logo

Une distribution électrisante

Quickpac est le premier service de livraison de colis en Europe à utiliser exclusivement des voitures électriques pour la distribution de colis. La flotte de Quickpac compte actuellement 101 Renault Kangoo Maxi Z.E. Des essais avec d'autres types de véhicules sont en préparation.
Grâce à la durée de vie plus longue des moteurs électriques par rapport aux moteurs à combustion, les voitures électriques apportent une contribution supplémentaire à la mobilité durable.
En plus des émissions polluantes, la réduction du bruit est un avantage important de l'utilisation de voitures électriques. Lors de la distribution des colis en particulier, les démarrages fréquents font encore plus de bruit que lors de la circulation routière normale. La voiture électrique, par contre, se déplace presque sans faire de bruit. C'est un avantage, voire une condition préalable à la distribution des colis en soirée.
Les jours où le volume des colis est élevé et pour les destinations où l'autonomie des batteries n'est pas encore suffisante, Quickpac utilise des véhicules de location. Comme il n’est pas encore possible de louer des véhicules électriques en Suisse, un petit nombre de colis sont distribués avec des véhicules à moteur à combustion. Cependant, en moyenne annuelle, moins de 1 % des colis sont distribués avec ces véhicules.
Quelques données techniques relatives à la Renault Kangoo Z.E. Maxi:
Batterie: 33 kWh, autonomie allant jusqu'à 200 km. Pour une tournée de livraison avec des arrêts fréquents, l’autonomie effective est de 120 à 150 km en fonction de la température extérieure et du secteur.
Charge utile: 650 kg, espace de chargement: 4,6 m³
Performance: 44 kW (60 ch), vitesse maximale 130 km/h

Suivi des colis


Nouvelles du secteur postal

16.07.2021
E-Commerce verbessern: Mit diesen Tipps klappt es
Der Umsatz des eigenen Online-Angebotes entwickelt sich nicht wie gewünscht, die Kunden bleiben aus? Woran kann das liegen? Die Nachfrage nach Online-Angeboten der Kunden steigt zunehmend, sodass auch das Konkurrenzgeschäft deutlich größer wird. Es gilt, sich abzusetzen, einen USP zu schaffen und die Kunden auf ihrer virtuellen Einkaufstour genau da abzuholen, wo sie stehen und sie bestmöglich bis zum Warenkorb zu begleiten.
14.07.2021
Onlinehandel in Deutschland: Starkes Wachstum im ersten Halbjahr 2021
Wie der bevh jetzt meldete, sind nach starken Nachholeffekten zu Jahresbeginn die Umsätze im Onlinehandel mit Waren im zweiten Quartal im Vergleich zum Vorjahreszeitraum um 19,4 Prozent auf 24.141 Millionen Euro gestiegen (Q2/2020: 20.222 Millionen Euro). Bereits im Vergleichszeitraum 2020 war der Umsatz aufgrund von Corona-Effekten überproportional hoch um 16,5 Prozent gewachsen.